Session d’alignement lunaire via zoom 18 mars 18h – 16 avril 20h30

Session d’alignement lunaire zoom

Pleines lunes: 18 mars 18h – 16 avril 20h30


Les mouvements de la lune au tour de la terre participent de tous les cycle de vie sur terre. Cette dynamique est source d’équilibre et d’harmonie dans un univers instable. Les temps de pleine lune et de nouvelle lune sont autant d’opportunités de se synchroniser avec ces énergies cosmiques et ces alignements planétaires qui régulent la vie terrestre. Nos corps, nos cellules, nos fluides, nos émotions, notre mental et notre corps énergétique réagissent à cette activité lunaire comme les océans, les plantes, les animaux. La pleine lune est l’apogée d’un cycle, la fin de l’inspiration avec d’expirer et de continuer transformer notre réalité. La lumière de la pleine lune illumine notre conscience, équilibre et harmonise les différents plans physique, émotionnel, mental et spirituel de notre existence. Nous saisirons ces temps forts pour s’aligner sur les énergies de ces lunes respectives à travers des rituels d’intention et de perception simples. Pas d’expérience requise pour ces temps d’alignement.

Inscription sylvainmeret21@gmail.com le lien zoom vous sera envoyé suite à votre inscription.

Participation libre (0-5-10-15 €)

Lune arc en ciel Ile d’Aix

Somanaute 4 créativité du 24 au 27 février Domaine de la Contie Issac

Module 4 de la formation Somanaute « Créativité »

24 au 27 février 2022 La Contie

Les intelligences de la Nature font œuvre dans le domaine du vivant à travers une incroyable créativité dans l’invention de formes, de milieux et d’environnements. L’esprit humain est aussi profondément créateur de formes, de milieux et d’environnements. La créativité est une ressource fondamentale et universelle pour innover. Ce module focalise sur l’interaction ludique avec notre soma, nous explorerons notre capacité à percevoir, à imaginer, à rêver, et à innover dans nos modes de penser et de faire. C’est une invitation à explorer les territoires de notre créativité pour mieux nous découvrir et appréhender l’essence de ce nous sommes fondamentalement.

Le contexte de ces explorations est toujours générateur de lien avec les intelligences de la Nature, et plus largement l’univers conscient. Nous sommes des créateurs et cela est fondamental à la dynamique de notre évolution. Nous voyagerons à travers différentes propositions sur ce module incluant le mouvement, le son, l’écriture, le dessin, des rituels de perception et d’exploration de la réalité du rêve.

Ce module encourage l’appropriation du soi somatique, la conscience du vivant au sein du vivant, créateur de ressources nouvelles et agent d’expression de notre essence profonde. Il s’agit de reconnaître ce qui nous nourrit, de faire l’expérience de la transformation, en créant un environnement nourricier, régénérateur et créatif.

Le tarif est de 320 € pour un module de 4 jours

Toute inscription est validée à la réception d’un acompte de 75 € payable par chèque à l’ordre du Souffle Co-créateur ou paypal.
Il est possible de s’inscrire à un module sans faire la formation complète en fonction du nombre de places restantes.

Hébergement et repas
Hébergement en pension complète au domaine de la Contie.
68 €/jour – soit 272€ pour 4 jours / 340€ pour 5 jours
Possibilité d’arriver le veille du module.
La restauration sur place, végétarienne, propose des menus de saison à base de produits essentiellement biologiques et locaux.

L’hébergement comprend 5 chambres collectives de 3 à 6 lits simples Plus d’info ici.


Le lieu de formation en Dordogne
Domaine de la Contie, 24400 Issac – 06 84 05 42 01 –

contact@lacontie.frwww.lacontie.fr

Inscription: sylvainmeret21@gmail.com informations au 06 10 13 43 60

Nouveaux Ateliers « médiumnité et canalisation » à Pessac

Cette propositions est destinée aux personnes souhaitant ouvrir leur capacité intuitive. Nous sommes fondamentalement des êtres de conscience qui résonnent avec toutes les autres consciences existantes. Tout communique dans l’univers, les anciens savaient cela parfaitement, certaines personnes dont les chamanes ou les oracles avaient pour tache de maintenir ce lien d’information pour résoudre des conflits, des maladies, décider de la destiné du clan. L’évolution de notre conscience collective synchronisée avec le niveau vibratoire terrestre qui augmente nous permet depuis quelques années d’avoir davantage accès à cette faculté. Nous sommes tous relié à une source consciente, nous avons ce que certains appellent « un moi supérieur », c’est à dire une existence non matérielle reliée à notre psyché. Nous sommes en liens avec toutes sortes de consciences, d’êtres, d’entités, de guides et de réalités, et nous pouvons en élevant notre niveau vibratoire ressentir, entendre, voir, percevoir, savoir à partir de ces niveaux d’existences sous forme de messages, d’images, de sensations, de ressentis…
Nous commencerons par un travail de disponibilité corporelle et mentale sous forme de méditations guidées, parfois en mouvement. Nous apprendrons certaines façons de créer un cadre pour se connecter en toute sécurité avec notre perception et puis pour recevoir des informations des différents champs de conscience. Puis nous élèverons notre niveau vibratoire avec le son du tambours et des instruments cristallins afin d’être dans l’état de réceptivité nécessaire. Puis nous passerons un temps pour échanger, répondre aux questionnements, décoder et comprendre ces messages reçus.


Les samedis 29 janvier – 5 mars – 9 avril – 4 juin de 10h30 à 13h au 119 avenue du Général Leclerc 33600 Pessac.

Participation 30 € (inscription préalable obligatoire, espace limité à 6 personnes).

Renseignements et inscription: sylvainmeret21@gmail.com


Le contexte:

J’ai rencontré le chef et chamane amérindien Dancing Thunder en 2009 lorsque je vivais aux Pays-Bas. C’est auprès de lui et au cours de nombreux rituels et initiations que le principe du SON et de la communication directe avec des entités est devenu une réalité se révélant à travers ma voix et des gestes principalement au début. Dans certains états de transe, je produisais des sons et des langages inconnus que je n’aurai jamais pu faire en temps ordinaire, avec des hauteurs extrêmement élevées et des sonorités très étranges. En même temps que je produisais ces sons et ces proto-langages, je « voyais » leurs « effets » sur la réalité, comme si celle ci se transformait à travers la vibration. Parfois Je comprenais aussi le sens de ces langages sous forme de traduction instantanée, parfois je sentais comment la vibration de ce sons comme des conversations entre mon esprit et d’autres entités. Je percevais aussi comment le son pénétrait dans les tissus et les cellules du corps pour réparer ou modifier la structure cellulaire. J’ai pu observer ça aussi dans la nature, ou des environnements où spontanément des sons et des proto-langages sortaient de mon appareil vocal sans l’intervention de mon moi conscient et c’est comme si ces sons étaient communiqués dans ces espaces. Le nom de la tribu à laquelle j’appartiens est Taka Una é You (Ceux qui sont du son). En 2013, j’ai vécu une expérience étonnante lors d’une Sweat Lodge, où le totem convoqué est venu parler à travers moi, cela a été le début d’un apprentissage en territoire inconnu, pas très confortable mais qui s’est révélé riche, pertinent et dont les informations ont été vérifiable ensuite. Je me suis familiarisé avec la transe de canalisation ou d’incorporation, où une entité, un totem, un groupe de conscience se met en résonance avec mon corps, mes gestes et ma voix pour transmettre de l’information vibratoire, parfois aussi parlé en français ou en anglais mais aussi dans d’autres langues. Plusieurs voyages au Brésil dans des traditions de médiums ont aussi enrichi mon expérience, notamment au sein de la Doctrine de la Vallée de l’Aube « Vale do Amanhecer » où j’ai suivi les initiations. Ces phénomènes sont parfaitement connus depuis la nuit des temps, Corine Sombrun en parle parfaitement dans ses livres, notamment « la diagonale de la joie ». Je pense qu’il est important d’explorer ses ressources souvent inconnues et qui ont souvent mauvaise presse. Développer ces potentiels nous amène vers davantage de conscience de ce que nous sommes et de notre place sur terre et dans l’univers. Cela nous permet aussi d’être en relation avec notre savoir inné dans la communication directe avec notre moi supérieur et notre existence infinie. Cela nous oblige à nous ouvrir à une réalité plus grande, où nous sommes des intermédiaires entre la conscience et la matière avec un but spirituel que nous ne connaissons pas forcement au sein de notre expérience humaine, mais qu’il reste à découvrir! Sylvain Méret – Twirlingmilkyway

Nouveaux Ateliers Souffles et Sons à Pessac (Bordeaux)

Le mouvement du souffle et la vibration du son sont des éléments fondamentaux de l’univers physique. La pulsation cosmique et la vibration qui s’ensuit ont donné naissance à nos mythes fondateurs. La physique quantique nous rappelle aussi qu’au niveau atomique la matière est composée de champs vibratoires. Nous explorerons comment les sons soufflés, vocalisés, chantés participent à rendre nos système physiologiques plus cohérents. Nous utiliserons aussi le tambour et sa capacité à modifier nos état cérébraux et notre perception consciente, ainsi que des instrument en cristal qui par leurs uniques qualités vibratoires nous permettent d’accéder à une pureté de son nous reliant aux sons et vibrations cosmiques et primordiales. Chaque atelier commence par une mise en vibration du corps et une pratique somatique, puis nous explorerons des thèmes de mise en relation entre notre physiologie (organes, fluides, cellules) et leur résonance universelle.


Les 5 février, 19 mars, 16 avril et 11 juin de 10h30 à 12h30 au 119 avenue du Général Leclerc 33600 Pessac.

Participation 20 € (inscription préalable obligatoire, espace limité à 6 personnes).

Renseignements et inscription: sylvainmeret21@gmail.com


Le contexte:

J’ai rencontré le chef et chamane amérindien Dancing Thunder en 2009 lors que je vivais aux Pays-Bas. C’est auprès de lui et au cours de nombreux rituels et initiations que le principe du SON est devenu une réalité se révélant à travers ma voix principalement au début. Dans certains états de transe, je produisais des sons que je n’aurai jamais pu faire en temps ordinaire, avec des hauteurs extrêmement élevées et des sonorités très étranges. En même temps que je produisais ces sons et ces proto-langages, je « voyais » leurs « effets » sur la réalité, comme si celle ci se transformait à travers la vibration. Je percevais aussi comment le son pénétrait dans les tissus et les cellules du corps pour réparer ou modifier la structure cellulaire. J’ai pu observer ça aussi dans la nature, ou des environnements où spontanément des sons et des proto-langages sortaient de mon appareil vocal sans l’intervention de mon moi conscient. Le nom de la tribu à laquelle j’appartiens est Taka Una é You (Ceux qui sont du son). En 2013, j’ai vécu une expérience étonnante lors d’une Sweat Lodge, où le totem convoqué est venu parler à travers moi, cela a été le début d’un apprentissage en territoire inconnu, pas très confortable mais qui s’est révélé riche, pertinent et dont les informations ont été vérifiable ensuite. Je me suis familiarisé avec la transe de canalisation ou d’incorporation, où une entité, un totem, un groupe de conscience se met en résonance avec mon corps, mes gestes et ma voix pour transmettre de l’information vibratoire, parfois aussi parlé en français ou en anglais mais aussi dans d’autres langues. Ces phénomènes sont parfaitement connus depuis la nuit des temps, Corine Sombrun en parle parfaitement dans ses livres, notamment « la diagonale de la joie ». Je pense qu’il est important d’explorer ses ressources souvent inconnues et qui ont souvent mauvaise presse. Développer ces potentiels nous amène vers davantage de conscience de ce que nous sommes et de notre place sur terre et dans l’univers. Cela nous permet aussi d’être en relation avec notre savoir inné dans la communication directe avec notre moi supérieur et notre existence infinie. Cela nous oblige à nous ouvrir à une réalité plus grande, où nous sommes des intermédiaires entre la conscience et la matière avec un but spirituel que nous ne connaissons pas forcement au sein de notre expérience humaine.

En 2017 j’ai incorporer les instruments en cristal à ma pratique, les pierres et cristaux ayant toujours été présents, j’ai senti cette émergence de l’énergie cristalline en voyant se développer à grande vitesse les propositions de bols de cristal, calices, pyramides, harpes, diapason et instruments de géométrie sacrée. C’est sur le site de cristal vibrasons www.cristalvibrasons.com (et dont le siège est à coté de mon domicile) que je trouve les vaisseaux en cristal avec lesquels je travaille. Je vous recommande leur matériel pour leur qualité vibratoire et l’innovation des formes, couleurs et symboles que Pascal et Muriel Lacombe construisent avec leurs collaborateurs. La pureté de fréquences de ces instruments est d’une aide précieuse pour calibrer les fréquences vocales et trouver les sons dans leur états purifiés. Je les utilise en combinaison avec mes tambours, hochets, guimbardes, flutes et autres.

Sylvain Méret

https://www.cristalvibrasons.com/fr/

Retraite somatique Continuum et Ostéo-danse Wuo Taï du 24 au 27 mars à Echay Doubs

Rencontre Somatique entre le continuum et l’ostéo-danse (wuo taï)

24 au 27 mars 2022 Echay

Qu’est-ce qui relie le Wuo Tai, pratique inspirée de l’alliance entre la danse et l’ostéopathie et le Continuum, une exploration somatique du mouvement des fluides avec le son et le souffle ?
Une intelligence du vivant opère au sein de nos organismes, processus de l’évolution de la biosphère terrestre, et anime les mouvements perçus par les ostéopathes, thérapeutes manuels et autres explorateurs du soma. Ces forces dynamiques qui organisent notre architecture corporelle sont accessibles par le touché, les sensations subtiles et les micro-mouvements.
Ces principes sont maintenant connus dans le maintien de l’homéostasie et de la vitalité.


Nous allierons des gestes du Wuo Tai, des souffles, des sons et des mouvements issus du Continuum pour enrichir nos expériences et notre compréhension de ces phénomènes naturels.
Finalement il s’agira de sentir et d’activer cette puissance vitale innée qui sommeille en nous. —– Concrètement, nous explorerons en duo les gestes du Wuo Tai à partir des méridiens myofasciaux, des viscères et de la motilité embryologique, puis nous revisiterons ces territoires corporels individuellement avec le Continuum, en utilisant sons et souffles précis, qui nous permettront de développer une écoute subtile des événements et des mouvements intérieurs. Puis nous associerons ces deux approches pour approfondir et ouvrir le champ des possibles. L’intention de ce temps de partage est d’offrir une expérience transversale qui enrichisse à la fois les aspects thérapeutiques, créatifs, artistiques ou novateurs de nos pratiques, en incluant différentes sources expérientielles.En contrepoint à la douceur fluides de ces approches, nous offrirons des temps plus actifs et dynamiques (improvisation dansée, bougée…) pour permettre à la passion du mouvement et au feu intérieur de trouver son expression.
Des temps d’accompagnement individuel seront également possible selon les besoins.—–

Cette rencontre se déroulera dans un gîte offrant un cadre propice à ce travail, au bord d’une nature luxuriante, et sera accompagnée par la merveilleuse Lucie Saint-Voirin (https://nascaya.com/), qui nous offrira ses talents pour le plaisir de nos papilles mais aussi de notre cœur. Elle propose une cuisine vivante, végétale, locale et de saison en association avec des plantes sauvages disponibles sur le moment. 🍀—–

Quelques bienfaits avérés de ces méthodes :
– Développe agilité, souplesse, force et équilibre
– Favorise un éveil de la conscience kinesthésique et de la relation à l’autre
– Diffuse en nous zenitude, enchantement, force de vie et respect de soi
– Accompagne la régénération cellulaire et tissulaire en activant la production et la circulation des fluides (lymphe, liquide interstitiel…)
– Participe de la Détoxication de l’organisme et de la co-régulation du sytème nerveux autonome
– Stimule la capacité à résoudre les phénomènes inflammatoires
– Et dernier point, ces pratiques nous donnent accès à 14 milliards d’années d’évolution informée de la sagesse du vivant qui nous indiquent la voie d’une écologie intérieure respectueuse en ces temps tumultueux.

— Quand ? –
3 jours et ½ : du jeudi 24 à 16h au dimanche 27 mars 2022 à 17h–Où ? —
Gite La Pierre à Echay (Franche-comté) –Combien ? —
(dans les tarifs suivants sont inclus 3 nuits et 6 repas, c’est-à-dire 175€) – Solidaire : 340 €
– Soutien : 440 €
– Super soutien : 490€Si difficulté financière, arrangement possible en échange d’une participation aux tâches journalières.Les petits déjeuners ne sont pas pris en charge (excepté les boissons : thé, café, infusions…)


— Qui sommes-nous ? —
Sylvain Meret :
Artiste chorégraphique, performeur, et enseignant du mouvement depuis 20 ans.
Obtient un master international en danse thérapie (CODARTS, Rotterdam).
Enseignant certifié de Continuum Movement.
Praticien en Continuum Wellsprin , Moving Cycle (thérapie psycho-corporelle), Body as a Voice » (polyvagal informed dance therapy).
https://sylvainmeret.com/

Benjamin Labruyère :
Masseur-kinésithérapeute, thérapeute manuel et praticien en ostéo-thaï et Wùo Taï. Diplômé en micronutrition. Formé au coaching, notamment à l’approche Neuro-Sensorielle.
Également danseur interprète, chorégraphe et enseignant en floorwork.
Explorateur de la Voie du sentir.
Partage ces connaissances autour de stage de conscience corporelle qu’il anime depuis 2018.
https://www.touchflow.fr/
— Contact et inscription —
Tél : 0620650877 (sms)
Mail : enfantsdelabrume@gmail.com

Retraite d’hiver « S’immerger dans une nouvelle réalité, une plongée dans nos visions intérieures, à travers le processus créatif et visionnaire du Continuum Movement® »

Cette retraite de 3 jours entre Noel et le nouvel an est une période idéale pour envisager l’année 2022 et laisser le vieilles peaux usées accumulées en 2021. En d’autre termes se donner le temps d’expirer.
Il est clair que les années 2020 sont un couloir temporel vers des changements sociétaux et planétaires majeurs. Nous entrons dans une nouvelle réalité imprévisible, qui bien que les structures gouvernantes semblent vouloir contrôler, risque bien de nous échapper. C’est peut être l’occasion de se poser de vraies questions fondamentales sur notre existence humaine. À quoi aspire t-on? Que souhaitons nous voir advenir pour nous même, nos proches, nos enfants, la planète? Comment fait on pour sentir, savoir ce que l’on désire?

Les pratiques somatiques en générale, et le Continuum en particulier, nous permet de rencontrer notre monde intérieur, la fabrique même de comment nous faisons l’expérience du monde. On pense souvent que les choses sont déterminées à l’extérieur de nous, sans vraiment prendre en compte que l’interface entre le monde extérieur et nous même est notre corps physique, plutôt les différents systèmes qui nous permettent de ressentir, d’avoir des émotions, des pensées, des idées, des sensations…Nous sommes des terriens issus d’une matrice océanique et composés d’eau à 70%. C’est notre nature fondamentale et c’est dans cette compréhension que nous évoluons.

Il est important de se rappeler que notre expérience humaine s’articule autour de 4 plans interdépendants et conjoints, plus communément appelés le physique, l’émotionnel, le mental et le subtil ou énergétique. Ces plans sont plus ou moins bien vécus et intégrés dans nos expériences de vie, cependant leur cohérence et la conscience particulière qui leur est associée, est indispensable à notre équilibre et surtout à notre capacité de choisir, ce fameux libre arbitre et de nous orienter dans un monde en mutation. Les différents tissus corporels baignent et sont bougés, nourris et régénérer par les mouvement des fluides qui nous composent; c’est le « milieu » de notre existence.
Nous amènerons un éclairage expérientiel pour ressentir ces différents plans qui sont tissés dans la structure corporelle, les tissus et les cellules avec les pratiques du Continuum Movement, de l’impulsion créative et intuitive, et des rituels de perception chamanique.
Au paléolithique, nos ancêtres premiers ont développé une perception aiguë du monde pour survivre, chasser, se nourrir dans un environnement pas toujours confortable. C’est cette même perception chamanique qui nous a enseignée la chasse, la sagesse de l’harmonie terrestre, notre nature spirituelle, que nous pouvons convoquer en 2022 car il s’agit bien d’une nouvelle phase d’adaptation à venir pour nous tous.

Si vous vous poser ces questions, c’est peut être un stage pour vous!

Qu’est-ce qui est le plus important pour nous en cette fin d’année?
Doit on se préparer pour aborder 2022 avec sérénité et optimisme? Et comment?
Quel sont nos ressources et nos points d’appuis pour continuer notre évolution?

Le Cerisier, 7-11 rue Joseph Brunet, 33000 Bordeaux.

Ouvert à tous.

Horaires 13h-18H lundi/mardi, 9h-14h mercredi.

Tarif 180 €/ adhérents souffle co-créateur – 10%. Paiement ici

Inscriptions: sylvainmeret21@gmail.com ou 06.10.13.43.60

Stage Somanaute 2 « Le son dans les fluides » 16-20 aout 2021

2 – Le son dans les fluides, le système respiratoire, l’appareil vocal, mouvements des fluides dans les tissus corporels.

16 au 20 aout 2021 La Contie

La science et les mythes fondateurs rendent compte que la création du monde est étroitement liée à la manifestation vibratoire: le son primordial. La danse entre le métabolisme de la matière et les différentes énergies (lumière, électromagnétisme…) se révèle sur un spectre de fréquences, d’oscillations, d’ondes. Les molécules sont les premières compositions de la matière a être informées et à produire ces fréquences. Notre monde de matière oscille et vibre comme un orchestre jouant toutes les notes du vivant. Le Continuum explore la relation entre la vibration sonore et le système physiologique des fluides. L’eau qui compose près de 70% de notre matière corporelle est un élément particulièrement sensible aux fréquences et aux sons. Nous explorerons le potentiel de cette relation à travers l’apprentissage de sons et souffle vocalisés, et de sonorités ayant un impact notable sur nos systèmes nerveux et physiologiques. Le son en tant que médiateur et informateur somatique. Nous explorerons les systèmes anatomiques sous-jacents comme l’appareil respiratoire (nez, bouche, plèvre, poumons, diaphragme..), ainsi que les variations d’états neurologiques induits par le son, en particulier le liquide céphalorachidien.

Les bases du cadre d’apprentissage somatique sont issues du Continuum, fondé par Emilie Conrad (1934-2014), mais incluent aussi des éléments de la danse thérapie, les enseignements chamaniques des amérindiens Susquehannock, les principes de la science co-créative selon les recherches de Machaelle S. Wright, les arts énergétiques du mouvement…

Pour qui: le stage s’adresse à tous, et plus particulièrement aux éducateurs, thérapeutes, praticiens des arts somatiques, psychomotriciens, aux professions médicales et paramédicales, aux artistes, danseurs, comédiens, chanteurs, aux anthropologues et universitaires, ou à toutes personnes curieuses de découvrir le potentiel de transformation humaine par la voie somatique.


Coût du stage
Le tarif est de 400 € pour les 5 journées

renseignements: sylvainmeret@gmail.com

inscription en ligne

Résidentiel en Dordogne
Domaine de la Contie, 24400 Issac – 06 84 05 42 01 –

Hébergement et repas (à régler sur place le premier jour)
Hébergement en pension complète au domaine de la Contie.
68 €/jour – soit 340 € pour 5 jours
Possibilité d’arriver le veille du stage.
La restauration sur place, végétarienne, propose des menus de saison à base de produits essentiellement biologiques et locaux.

L’hébergement comprend 5 chambres collectives de 3 à 6 lits simples Plus d’info ici.

Le stage commence à 10h le premier jour et se termine à 16h le dernier jour. Il est possible d’arriver la veille au Domaine de la Contie. La formation se fera avec un minimum de 6 participants et accueillera jusqu’à 12 participants.


Toute inscription est validée à la réception d’un acompte de 80 € payable par chèque à l’ordre du Souffle Co-créateur.

Stage Somanaute 1 « Perception, Attention, Conscience » 20-23 avril 21

1 – Perception / Attention / Conscience dans la pratique du Continuum et d’une approche somatique co-créative

20 au 23 avril 2021 La Contie

Le monde du vivant et son évolution s’est construit à partir de la perception. Tous les organismes ont développé ces facultés pour survivre dans leurs environnement, pour se nourrir, se reproduire, communiquer ou se déplacer. C’est le premier lien et la première expérience nécessaire pour construire un milieu pouvant se développer. Tout dans la nature contient le principe de perception même si les systèmes physiologiques varient d’un organisme à un autre. Le système nerveux est le système le plus récent qui a donné naissance aux êtres conscients. Nous sommes en lien avec le vivant de façon consciente par notre capacité commune à percevoir. Nous explorerons somatiquement la phénoménologie de nos perceptions au niveau du système nerveux, du système électrique, de la cellule et des fluides; les notions d’intéroception, d’extéroception, de proprioception et de neuroception. Nous introduirons la pratique de l’attention ouverte issue du Continuum ainsi que les états de perception. Nous explorerons les capacités de l’imaginaire dans sa dimension extrasensorielle comme source de perception à travers des rituels chamaniques traditionnels.

Les bases du cadre d’apprentissage somatique sont issues du Continuum, fondé par Emilie Conrad (1934-2014), mais incluent aussi des éléments de la danse thérapie, les enseignements chamaniques des amérindiens Susquehannock, les principes de la science co-créative selon les recherches de Machaelle S. Wright, les arts énergétiques du mouvement…

Pour qui: le stage s’adresse à tous, et plus particulièrement aux éducateurs, thérapeutes, praticiens des arts somatiques, psychomotriciens, aux professions médicales et paramédicales, aux artistes, danseurs, comédiens, chanteurs, aux anthropologues et universitaires, ou à toutes personnes curieuses de découvrir le potentiel de transformation humaine par la voie somatique.


Coût du stage
Le tarif est de 320 € pour les 4 journées

renseignements: sylvainmeret@gmail.com

inscription en ligne

Résidentiel en Dordogne
Domaine de la Contie, 24400 Issac – 06 84 05 42 01 –

Hébergement et repas (à régler sur place le premier jour)
Hébergement en pension complète au domaine de la Contie.
68 €/jour – soit 272€ pour 4 jours
Possibilité d’arriver le veille du stage.
La restauration sur place, végétarienne, propose des menus de saison à base de produits essentiellement biologiques et locaux.

L’hébergement comprend 5 chambres collectives de 3 à 6 lits simples Plus d’info ici.

Le stage commence à 10h le premier jour et se termine à 16h le dernier jour. Il est possible d’arriver la veille au Domaine de la Contie. La formation se fera avec un minimum de 6 participants et accueillera jusqu’à 12 participants.


Toute inscription est validée à la réception d’un acompte de 80 € payable par chèque à l’ordre du Souffle Co-créateur.


Au sujet de la cocréativité et ce que cela veut dire du point de vue somatique

Co-créativité


L’être humain est avant tout une force de création que l’on peut voir se déployer depuis le paléolithique jusqu’à nos jours à travers des civilisations diverses et variées. Cette force créative a été à certaines époques au service de notre implémentation sur terre pour créer un environnement signifiant, reflétant les valeurs de chaque culture.
Depuis un peu plus de deux milles ans, la question du corps appartenant au domaine de la nature sauvage et de l’esprit animant ce corps de conscience, a mis en jeu des relations et des dynamiques parfois antinomiques qui ont abouties à la dissociation et la hiérarchisation de ces deux composantes fondamentales de l’existence humaine. Ce qui a attrait au corps étant relégué dans les domaines de l’impure, de la conditions animale, bref à l’étable tandis que la raison et la pensée consciente trônent en tant que valeur absolue. Par ailleurs, Notre monde actuel est toujours fondé sur cette relation. Cette hiérarchisation entre le corps et l’esprit a vu son apogée avec Descartes et son célèbre « je pense donc je suis ». Les neurosciences et en particulier le chercheur A. Damasio a rectifié ce statut hégémonique de la pensée en démontrant que la pensée et la conscience sont le résultat de l’évolution, qui en s’appuyant sur les différentes strates d’organisation des systèmes corporels, ont permis la formation d’un système nerveux pensant. La formule devient ainsi : « Je pense parce que j’ai un corps ». Le corps de l’époque industrielle est avant tout un objet, un sujet que l’on peut manipuler. Les enjeux actuels, ou peut être est ce une étape dans notre évolution exponentielle et globale, sont la prise de conscience que l’intellect humain se considérant au sommet de la pyramide du vivant, est arrivé au stade de pouvoir s’auto-détruire. En étant placé ainsi au sommet de sa propre pyramide, la force créative humaine est maintenant capable de s’anéantir elle-même, et de par ses logiques industrielles et économiques modernes est en train de compromettre sérieusement son écosystème et son avenir. Pourtant une émergence de la conscience collective semble prendre le contrepoint en inventant des relations plus horizontales avec le milieu environnant, prenant en compte les différences de perspectives, des manières plus durables d’interagir, incluant d’autres dimensions du vivant dans son cahier des charges. Le principe de co-création est en train de voir le jour, il apparait par exemple en agriculture, dans l’entreprenariat, dans l’écologie en proposant d’inclure la voix de chacun au service d’une cause ou d’un but commun. Le corps passe du statut d’objet à un partenaire que l’on se doit de comprendre, d’écouter, et de s’approprier. C’est une fusion de conscience entre deux forces créatrices fondamentales.

La formation Somanaute s’inscrit dans ce champs de pensée et d’action en prenant appui sur l’intelligence de la Nature, c’est à dire la force créative à l’œuvre dans l’écosystème de la planète terre. Celle-ci a par ailleurs construit nos corps d’humains à travers ses dimensions physiques, émotionnelles, mentales et énergétiques.
Les pratiques somatiques sont par essence cocréatives, valorisant les principes de coopération et de collaboration entre le Soma et la Psyché a des fins d’intégrations des différents « reliefs » de l’expérience humaine et du maintien de l’homéostasie. S.M.